Passer la navigation

Langue :

English

Français

عربى
Español
Italiano

Liens :

Accueil Ma visite(Version complète) Ma collection(Version complète) Rechercher Glossaire Aide Version complète

Partenaires de l'Egypte Eternelle :

SCA CultNat IBM Corporation A propos de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
Ibn Al-Baytar
Envoyer à un ami Ajouter à ma collection
A propos de Ibn Al-Baytar
Ecouter  

(requiert 

Flash

)

Le scientiste Ibn Al-Baitar appartenait à une famille andalouse dont certains membres travaillaient dans la recherche botanique et phytothérapique à Malaga, en Espagne. Il reçut sa première éducation en botanique de la part du botaniste andalou Aboul-Abbas et débuta ses recherches botaniques alors qu'il avait tout juste 22 ans et qu'il explorait les pays d'Afrique du nord. Il débuta par le Maroc, continua en Algérie et en Tunisie jusqu'à sa destination finale en Egypte. Durant ses voyages, il examinait de près les plantes qu'il rencontrait sur son chemin et prenait note de toutes ses observations.

A son arrivée en Egypte, il fut reçu dans la cour du sultan Al-Kamil Al-Ayyub. Une amitié s'établit entre eux, ce qui poussa le sultan à le nommer chef des phytothérapeutes dans l'administration égyptienne. Il jouit de la même position à la cour Ayyubide après le décès de Al-Kamil et sous le règne de son fils Al-Salih Najm Al-Din Ayyub qui l'accompagna à Damas. Ibn-al-Baitar continua ses recherches en Syrie et en Asie mineure.

Il résuma ses observations et ses remarques dans deux importants travaux dans l'histoire de la pharmacologie arabe; l'un d'eux s'intitule "Al-Gamee Le Mofradaat al-Aghzheyyah wal Adweyyah" - Analyse Complète Sur la Nutrition Et Les Médicaments. Il écrivit ce livre à la demande de Al-Salih Najm Al-Din Ayyub. Il y relate 1400 médicaments dérivés de plantes et d'animaux dont 400 d'entre eux lui permirent de faire avancer son travail. Son autre ouvrage s'intitule "Al-Mughni fi al-Adweyyah al-Mufrada" - Guide des Médicaments Simples.

Images disponibles

Image

(19 KB)

Retour en haut de la page