Passer la navigation

Langue :

English

Français

عربى
Español
Italiano

Liens :

Accueil Ma visite(Version complète) Ma collection(Version complète) Rechercher Glossaire Aide Version complète

Partenaires de l'Egypte Eternelle :

SCA CultNat IBM Corporation A propos de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
Sites et musées
Envoyer à un ami Ajouter à ma collection
Auditorium romain
A propos de Auditorium romain
Ecouter  

(requiert 

Flash

)

L'auditorium fut découvert par hasard, sous des décombres, à Kom el-Dikkah. Certains chercheurs pensent qu'il s'agit du Paneion, une région liée au dieu Pan, mentionnée par Strabon.

Le stade fut découvert lorsqu'une mission polonaise dégagea les décombres au moment où elle cherchait la tombe d'Alexandre le Grand en 1960. Les archéologues polonais le nommèrent «le Théâtre romain» lorsqu'ils découvrirent les premiers escaliers en marbre; cependant, il y eut bien des discussions quant à la fonction de ce bâtiment ancient.

La mission polonaise et l'Université d'Alexandrie continuèrent les fouilles jusqu'en février 2004, lorsqu'ils découvrirent, à côté du stade, des salles qui étaient utilisées pour l'étude. Cette découverte modifia l'hypothèse selon laquelle le stade romain était un auditorium; il est possible qu'il s'agisse en fait d'une grande salle de conférences pour les étudiants qui aurait été utilisée comme auditorium lors des cérémonies.

C'est là l'unique construction circulaire d'Egypte que l'on peut rapporter à l'ère romaine. Le bâtiment est divisé par deux murs se chevauchant et formant la lettre U.

Le sol de l'orchestre était couvert d'un carrelage de marbre. Au bord du mur intérieur et sur le sol de l'orchestre se trouvent deux supports carrés en marbre, qui ont dû être sculptés avec un outil affilé. Précédant l'orchestre à l'ouest se trouvent deux salles rectangulaires reliées par un passage menant à l'orchestre. Ceci prouve qu'il était face à la rue principale qui fut découverte à l'ouest du stade. Cette rue se nommait vraisemblablement la «rue de l'Auditorium».

Le bâtiment était bordé à l'ouest par un énorme mur représentant la façade du stade qui fait face à la rue. Des parties de ce mur existent toujours du côté sud. Le mur avait une entrée en son centre qui menait au stade. En ce qui concerne le plafond du stade, aujourd'hui disparu, il s'agissait sans doute d'un dôme de briques rouges, étant donné que furent retrouvés des fragments d'un dôme qui avait couvert les sièges au nord de l'auditorium. Il semble que le dôme fut démoli et qu'il tomba du côté nord. Le dôme ne couvrait que les sièges du côté nord de l'auditorium alors que le côté sud était ouvert. La plupart des sièges de marbre ont été tassés afin d'être utilisés comme pierres tombales.

Images disponibles

Vue sur 360°

(30 KB)

Retour en haut de la page