Ma visite Ma collection Rechercher Aide
Langue : Atteindre
Version texte
Autres façons d'explorer :
Connexions Connexions
Carte Carte
Chronologie Chronologie
Multimédia Multimédia
Bibliothèque Bibliothèque
Sujets Sujets
Type Type
Sites et musées Sites et musées
Rechercher Rechercher
Sujets : Sujets : Histoire
Humanités > Histoire

Depuis la période préhistorique, le Nil, qui court du sud au nord sur toute la longueur du pays, joue un rôle important dans l’unification de l’Egypte. Un gouvernement central fut établi aux environs de 3200 avant Jésus-Christ. La palette de Narmer, un morceau triangulaire de basalte noir rappelle cet événement. Elle représente le premier roi d’Egypte, Narmer, ou Ménès. Ménès établit la ville d’Enb-Hej, le Mur blanc, que l’on appelle également Memphis, à la pointe du Delta. Cela marqua le début de l’ère pharaonique qui est divisée en environ trente dynasties qui marquent les différentes périodes de la civilisation ancienne.
La période archaïque inclut les deux premières dynasties qui établirent la civilisation égyptienne. L’Ancien Empire s’étend de la troisième à la sixième dynasties. Cette époque de paix ouvrit la voie à un excellent développement économique, culturel et artistique. La plus grande réalisation de l’Ancien Empire fut la pyramide à degrés du roi Djoser, la première grande oeuvre en pierre.
S’ensuivit une période de désordre politique et d’importants revers économiques dus au fait que les gouverneurs prirent de l’importance, menaçant le pouvoir du roi, entraînant des massacres et l’anarchie. Connue sous le nom de première période transitionnelle, elle s’étend de la septième à la onzième dynasties.
Aux environs de 2065 avant Jésus-Christ, Mentouhotep Deux, Prince de Thèbes, utilisa la puissance militaire pour établir un gouvernement fiable. L’Egypte connut une renaissance économique et vit le retour des arts et de l’architecture. La capitale politique fut alors transférée à El-Lisht à El-Fayoum.
Après la chute de la douzième dynastie, environ en 1752 avant Jésus-Christ, le gouvernement devint à nouveau fragile et tomba entre les mains des Hyksos. Ces tribus venaient d’Asie et envahirent le nord de l’Egypte, procédant à des avancées en direction du sud. Les Hyksos introduisirent le cheval et la carriole, de nouveaux types d’armes et le puissant arc composé d’origine asiatique. Au début du Nouvel Empire, roi Ahmes Premier finit par renverser les Hyksos et les expulsa d’Egypte par la force.
Le Nouvel Empire se poursuivit jusqu’à la vingtième dynastie. La capitale politique fut transférée au sud, à Thèbes, l’actuelle Louxor. Les pharaons cherchèrent une réforme interne et fondèrent une armée organisée. Les troupes égyptiennes envahirent les pays voisins et l’empire s’étendit jusqu’aux rives de l’Euphrate. Néanmoins, l’Egypte dut subir plusieurs raids militaires de la part des Libyens, des nations méditerranéennes et des Nubiens. Ces guerres successives affectèrent toutes les sphères de la vie en Egypte entre la vingt-et-unième et la trentième dynasties. La vingt-sixième dynastie est connue comme une époque de renaissance du fait d’une brève période de paix.
La conquête de l’Egypte par Alexandre le Grand en 332 avant Jésus-Christ mit un terme au règne pharaonique et marqua le début de l’empire gréco-romain. Après la mort d’Alexandre en 320 avant Jésus-Christ, Ptolémée Premier établit en 350 avant Jésus-Christ la dynastie Ptolémaïque. Pendant les 250 années suivantes, les Grecs dirigèrent l’Egypte depuis Alexandrie, sa capitale, qui devint le centre culturel et économique de l’ancien monde.
La gloire de la dynastie ptolémaïque commença à diminuer lorsque la Haute-Egypte se rebella ouvertement en 206 avant Jésus-Christ. Le coût de la suppression de ces révoltes, des querelles internes et une politique étrangère faible mit l’Egypte de plus en plus sous l’influence de Rome. En 32 avant Jésus-Christ, Cléopâtre et son allié, Marc-Antoine, se suicidèrent et Octavius (Auguste César) remporta la victoire à l’issue de la bataille d’Actium.
L’Egypte devint alors une province romaine, elle perdit son indépendance et fut gouvernée depuis l’étranger. La population native, refusa d’honorer les dirigeants qui ne tenaient plus les rôles de cérémonie de la royauté divine. L’empire romain connut de nombreuses guerres civiles et commença à se fragmenter. L’empereur Dioclétien s’empara du pouvoir en Egypte et s’efforça de réorganiser la bureaucratie. C’est avec la montée de l’empereur romain Constantin que l’ère byzantine débuta. L’Egypte resta sous le contrôle de l’empire byzantin jusqu’à la conquête arabe en 642 après Jésus-Christ.
Après la conquête islamique dirigée par Amr Ibn El-Aas, une nouvelle capitale, Al-Fustat, fut établie près de la forteresse romaine appelée la forteresse de Babylone. Al-Fustat devint un point de rencontre pour les musulmans d’Asie occidentale et d’Afrique du nord. La période Abbasside suivit en 749 avant Jésus-Christ lorsque le siège du califat fut installé à Bagdad. Les Abbassides établirent la ville d’Al-Askar, située au nord-est d’Al-Fustat.
En 868 après Jésus-Christ, Ahmed Ibn Touloun fut nommé dirigeant de l’Egypte. Il institua une nouvelle capitale, El-Quatae, au nord-est d’El-Askar. Même si l’Egypte était considérée comme un Etat islamique sous le califat précédant cette période, elle devint indépendante sous le règne toulounide et le resta jusqu’au règne ikhchidites. En 969 après Jésus-Christ, l’Egypte fut conquise par les Fatimides, dirigés par Jawhar El Sekely, qui fonda une nouvelle capitale en 974 après Jésus-Christ, "Al-Qahira," Le Caire, qui était une ville carrée.

A partir de ce sujet Afficher tout
Al-Qalqashandi
Al-Qalqashandi

Officiel Distingué

Al-Hassan Ibn Zolaq
Al-Hassan Ibn Zolaq

Historien

Abdel Rahman Bin Abdel Hakam
Abdel Rahman Bin Abdel Hakam

Historien

Amenhotep Deux
Amenhotep Deux

Roi

Alexandrie
Alexandrie

Horemheb
Horemheb

Roi

A propos de l'Egypte Eternelle Écran de veille de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
© Copyright 2005. Tous droits réservés.