Ma visite Ma collection Rechercher Aide
Langue : Atteindre
Version texte
Autres façons d'explorer :
Connexions Connexions
Carte Carte
Chronologie Chronologie
Multimédia Multimédia
Bibliothèque Bibliothèque
Sujets Sujets
Type Type
Sites et musées Sites et musées
Rechercher Rechercher
Sujets : Sujets : Agriculture
Sous-sujets  Irrigation, Rassemblement en troupeau, Elevage, Récoltes

Au cours de la période s’étendant de 5500 à 5000 avant Jésus-Christ, l’Egypte connut la période néolithique. Afin d'éviter les effets puissants de la famine et le mécontentement économique qui l’accompagne, les dynasties égyptiennes construisirent leur civilisation en se basant sur des centres agricoles.
Ces centres agricoles, comprenant environ 2 000 temples, attiraient un grand nombre d’activités agricoles. Le gouvernement accordait des “encouragements” pour faciliter la réussite de ces communautés fermières. Ces primes incluaient des exemptions d’impôts, ou encore l’exclusion de certaines exigences professionnelles obligatoires.
Avec le succès de ces modèles de centres économiques et spirituels, pendant des années au cours de la douzième dynastie, le gouvernement lança des projets d’expansion qui cultivèrent plus de 21 000 acres près de la ville de Fayoum.
A partir du Nouvel Empire, les terres frontalières, que l’eau d’irrigation n’atteint pas directement, ont été données gratuitement aux temples, aux officiels et aux guerriers pour qu’ils les défrichent et les cultivent.
A mesure que la civilisation égyptienne évolua, ses besoins en terres supplémentaires pour poursuivre la prospérité agricole évoluèrent eux aussi. Le règne de Ramsès connut le début d’un intérêt tout particulier pour la région du Delta. Alors que le Delta était principalement un lieu de pâturage, les efforts du gouvernement furent positifs et augmentèrent la superficie de terres cultivables de 8 000 à 13 000 kilomètres carrés.
A l’ère ptolémaïque, l’Egypte continua l’expansion agricole en ajoutant plus de 310 000 acres près de Fayoum, la ceinture agricole de l’Egypte. Avec un total d’environ 7 millions d’acres, le modèle égyptien de centres agricoles était considéré comme très acceptable.
Au cours de la période romaine, l’Egypte devint une province de Rome. La civilisation romaine apporta la prospérité dans des zones de Germanie et d’Europe du Nord, mais elle eut en fait l’effet inverse sur l’économie agricole de l’Egypte. Certains canaux et ruisseaux furent négligés, ce qui entraîna le rétrécissement des terres cultivées d’environ de moitié par rapport à l’ère ptolémaïque. Ce rétrécissement se poursuivit de 7 millions à 1,5 millions d’acres sous le règne d’Al-Muezz Lideen Allah.
A son niveau, la prospérité de l’Egypte fut renforcée par l’introduction du blé d’hiver qui marqua la disparition des pénuries alimentaires. Le lin, les fèves, les lentilles et les oignons étaient les cultures principales, et la prospérité des plantations apporta une abondance de raisins et de fruits, comme des dattes, des figues, du rhamnus, du sycomore, des grenades, des acacias et des dattiers. La bière et le pain d’orge répondirent aux besoins de son peuple, ce qui permit d’exporter des céréales au cours de la vingt-sixième dynastie.
A partir du septième siècle après Jésus-Christ, l’Egypte devint la source principale d’aliments pour les peuples de la région méditerranéenne, ce qui en fit une cible pour les envahisseurs. Cette situation perdura après la conquête arabe. Les Arabes introduisirent cependant de nouvelles cultures, comme le riz et la canne à sucre, aux douzième et treizième siècles après Jésus-Christ.
Ce monde ancien montre à la fois le succès d’une économie parrainée par le gouvernement et l’évolution de la civilisation.

A partir de ce sujet Afficher tout
Herminette
Herminette

Outils de menuiserie et de sculpture

Construction de la pyramide
Construction de la pyramide

Article

Récipient pour le stockage du grain
Récipient pour le stockage du grain

Jarre

Corniche avec un pêcheur
Corniche avec un pêcheur

Corniche

Faucille de cérémonie de Toutânkhamon
Faucille de cérémonie de Toutânkhamon

Instruments agricoles

Méthodes d'irrigation en Egypte ancienne
Méthodes d'irrigation en Egypte ancienne

Article

A propos de l'Egypte Eternelle Écran de veille de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
© Copyright 2005. Tous droits réservés.