Ma visite Ma collection Rechercher Aide
Langue : Atteindre
Version texte
Autres façons d'explorer :
Connexions Connexions
Carte Carte
Chronologie Chronologie
Multimédia Multimédia
Bibliothèque Bibliothèque
Sujets Sujets
Type Type
Sites et musées Sites et musées
Rechercher Rechercher
Sujets : Sujets : Croyances
Religion et spiritualité > Croyances

Les Egyptiens croient dans la vie future depuis l’époque préhistorique. Après avoir observé divers phénomènes naturels tel que le lever du soleil comme s’il naissait, et le coucher comme s’il mourait, pour renaître le jour suivant, les Egyptiens en sont venus à la conclusion que la vie et la mort étaient des extensions l’une de l’autre. La préparation de la tombe commençait bien avant le décès de la personne. Des prières et des listes d’aliments étaient inscrites sur les parois de la tombe avec des scènes religieuses et quotidiennes, alors que des meubles et divers objets étaient fabriqués et placés dans la tombe. La momification était essentielle pour une vie heureuse dans l’au-delà car les anciens Egyptiens croyaient que la momie abritait l’âme et l’esprit. L’esprit Ka était l’essence de la personne, comme son double. Il restait dans la tombe et utilisait les offrandes et les objets qui s’y trouvaient. L’esprit Ba était libre de se déplacer. Le processus de momification durait environ 70 jours. Le corps du défunt était nettoyé et purifié suivant le rituel. Les organes internes étaient enlevés et placés dans des canopes, à l’exception du cœur. Au cours d’une procession funéraire réunissant la famille et les amis du défunt ainsi que des pleureuses rejoindre la tombe. Les incantations et les offrandes permettaient au défunt de se rendre en toute sécurité dans l’au-delà. Les textes des pyramides, le Livre des morts et autres livres religieux réunissaient toutes ces incantations et textes religieux. Les amulettes prenaient différentes formes de dieux et d’éléments sacrés, comme la fleur de lotus et le scarabée. Le haut prêtre du temple commençait par se laver puis entrait dans le sanctuaire. Après l’avoir purifiée devant la statue de dieu et brûlée de l’encens, en lançant du natron et en la parfumant, il plaçait des pierres précieuses et des décorations sur la statue puis lui remettait des offrandes. La statue du dieu était remise dans le tombeau en bois et ce dernier scellé jusqu’au service suivant. Lors de la période helléniste, Ptolémée Premier pensa établir une nouvelle religion combinant les dieux grecs et égyptiens afin que ces derniers puissent adorer une divinité commune. Ce nouveau dieu s’appelait Sérapis et un temple fut construit pour lui à Alexandrie. La chrétienté commença à se répandre en Egypte au cours de la deuxième moitié du premier siècle après Jésus-Christ. Les chrétiens établirent des écoles non officielles pour prêcher la nouvelle religion jusqu’à ce qu’elle fut officiellement reconnue au quatrième siècle après Jésus-Christ. Bien que le monachisme se soit répandu, sous la forme d’individus recherchant la sagesse dans l’isolement, Saint Antoine fut un pionner en établissant le premier mouvement monastique collectif. A l’époque islamique, la contribution de l’Egypte à l’Islam était principalement représentée par sa tolérance et son ouverture d’esprit. Dans certains autres pays, une seule doctrine religieuse dominait mais, en Egypte, les quatre principales doctrines islamiques évoluaient côte à côte en paix et harmonieusement. On trouvait également une fine touche spirituelle que l’Egypte avait apporté aux pratiques religieuses, comme le montre les fameux soufis égyptiens, à savoir Omar Ibn Al-Faridh et Dhu Al-Noun Al-Masry. Des lieux retirés d’adoration dédiés aux soufis furent installés dans plusieurs bâtiments de l’époque mamelouke, comme le Khanqah du sultan Barsbay et le Khanqah d’Al-Nasir Farag Ibn Barquq. Les Egyptiens faisaient également preuve d’un immense respect envers les proches du prophète Mahomet et prirent soin de leurs mosquées, même après la fin de l’époque Fatimide,dont leur doctrine se diffèrent de celle de Sunni suivie actuellement en Egypte.

A partir de ce sujet Afficher tout
Assiout
Assiout

Site archéologique

Statue en un bloc de Hor-Sa-Iset
Statue en un bloc de Hor-Sa-Iset

Statue

Statue en un bloc de Bak-en-Khonsou
Statue en un bloc de Bak-en-Khonsou

Statue

Abydos
Abydos

Site archéologique

Amulette en forme de vache
Amulette en forme de vache

Amulette

Statue en un seul bloc de Pedamunopet
Statue en un seul bloc de Pedamunopet

Statue

A propos de l'Egypte Eternelle Écran de veille de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
© Copyright 2005. Tous droits réservés.