Ma visite Ma collection Rechercher Aide
Langue : Atteindre
Version texte
Autres façons d'explorer :
Connexions Connexions
Carte Carte
Chronologie Chronologie
Multimédia Multimédia
Bibliothèque Bibliothèque
Sujets Sujets
Type Type
Sites et musées Sites et musées
Rechercher Rechercher
Sujets : Sujets : Les textes religieux
Religion et spiritualité > Les textes religieux

Dans l’Egypte ancienne, un grand nombre de textes religieux et d’illustrations furent gravés dans les tombes et sur les cercueils. Ces textes étaient considérés comme magiques. En effet, ils contenaient toutes sortes de sortilèges et fournissaient une carte détaillée permettant de se déplacer dans le monde souterrain. Retrouvée dans la pyramide d’Ounas à Saqqarah, la plus ancienne collection de formules est appelée les « Textes des Pyramides ». Ces derniers sont considérés comme les fondements de la théologie et de la littérature de l’Egypte ancienne. Une fois arrangées par catégorie et illustrées avec des dessins, les diverses incantations des « Textes des Pyramides » furent rassemblées avec d’autres textes funéraires afin de former le célèbre « Livre des morts ». Appelé « Amdouat », le « Livre de la salle cachée » est un texte important datant du Nouvel Empire. Il décrit le voyage du dieu soleil à travers les douze heures de la nuit et donne des instructions au défunt. A la mort d’Akhénaton, une nouvelle série de livres apparut. Ces ouvrages tournaient autour de la déesse Nout. Le soir, cette dernière avalait le dieu soleil et le lendemain matin, elle lui donnait à nouveau naissance.

Après la conquête de l’Egypte par Alexandre le Grand, les Grecs intégrèrent leur culture à la société égyptienne et combinèrent les croyances égyptiennes aux leurs. Les textes funéraires continuèrent à être placés dans les tombes. Précisons aussi que de nombreux textes religieux égyptiens furent traduits en grec au cours de la période ptolémaïque.

Les traductions de la Sainte Bible étaient considérées comme les textes les plus importants pour les Coptes. Néanmoins, ces derniers appréciaient aussi les textes relatifs à la vie des saints ainsi que d’autres histoires religieuses. La vie et la lutte des martyrs, des moines, des ascètes et des patriarches de l’église furent décrites de manière vivante et émouvante. Toutes ces histoires influencèrent fortement les lecteurs à rejoindre les ordres monastiques et à suivre le chemin de la vertu. Les Coptes ont aussi écrit de la poésie et des chants de louanges appelés « psaumes ». Les Pères de l’Eglise écrivirent sur de nombreux sujets théologiques. Notons aussi que des biographies furent rédigées sur les plus éminents patriarches.

Le texte religieux le plus important pour les musulmans est le Coran. Dictées sur une période de vingt-trois ans, les révélations qu’il contient, auraient été données à Mahomet par l’intermédiaire de l'ange Gabriel, directement en langue arabe et sur l'ordre d’Allah. En réalité, le Coran est le guide de la foi islamique. Composé de 114 surates, il décrit la relation de l’homme envers Allah et vis-à-vis des autres hommes. Les musulmans prisaient fortement les copies du Coran qui étaient écrites avec une magnifique calligraphie. Les textes religieux et les citations du Coran furent souvent utilisés pour orner les éléments architecturaux et pour décorer divers objets ordinaires tels que les lampes des mosquées et les bougeoirs.

A partir de ce sujet Afficher tout
Livre des quatre Evangiles
Livre des quatre Evangiles

Manuscrit

Livre de psaumes de l'Ancien Testament
Livre de psaumes de l'Ancien Testament

Manuscrit

Livre de la sainte Pessah
Livre de la sainte Pessah

Manuscrit

Manuscrit des quatre Evangiles en arabe
Manuscrit des quatre Evangiles en arabe

Manuscrit

Couverture d'Evangile avec une croix en verre
Couverture d'Evangile avec une croix en verre

Manuscrit

Manuscrit d'un psaume en dialecte copte saïdique
Manuscrit d'un psaume en dialecte copte saïdique

Lin

A propos de l'Egypte Eternelle Écran de veille de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
© Copyright 2005. Tous droits réservés.