Ma visite Ma collection Rechercher Aide
Langue : Atteindre
Version texte
Autres façons d'explorer :
Connexions Connexions
Carte Carte
Chronologie Chronologie
Multimédia Multimédia
Bibliothèque Bibliothèque
Sujets Sujets
Type Type
Sites et musées Sites et musées
Rechercher Rechercher
Sujets : Sujets : Langue
Humanités > Langue

L’invention de l’écriture en Egypte marqua un tournant dans le développement de la civilisation mondiale. Ce fut le début de l’histoire écrite. Les Egyptiens tirèrent leur inspiration de leur environnement pour créer une langue se composant de 700 symboles picturaux appelés hiéroglyphes. Un grand nombre des symboles détaillés montraient clairement ce qu’ils voulaient représenter, par exemple "homme" est représenté par un dessin d’un homme et "marcher" est représenté par un dessin de pied.
A mesure que le temps passa, deux styles d’écriture, hiératique et démotique, se développèrent à partir de l’écriture hiéroglyphique formelle utilisée sur les monuments. L’écriture hiératique est l’écriture "sacerdotale" largement utilisée sur les manuscrits et les peintures, et n’est en réalité qu’une forme cursive des hiéroglyphes monumentaux. L’écriture démotique est une écriture hautement cursive qui est utilisée au quotidien, remplaçant l’écriture hiératique plus formelle.
La deuxième phase de la langue ancienne, qui remplaça le démotique comme écriture couramment utilisée en Egypte, est le copte. Le terme copte vient d’un mot grec de prononciation similaire qui signifie Egyptien, se rapportant aux citoyens égyptiens et aux écritures de la langue égyptienne. Le copte est le produit de la civilisation helléniste en Egypte, qui est un mélange entre les civilisations égyptienne et grecque.
L’écriture copte est adoptée de l’alphabet grec, même si un grand nombre des lettres grecques représentent des sons qui n’existaient pas en égyptien. Les Coptes ajoutèrent sept lettres, empruntées à l’écriture démotique, qui représentent des sons qui n’existent pas en grec. Les dialectes de la langue copte étaient divers, allant de la langue de la Haute-Egypte, à celle de Fayoum, Akhmim et le dialecte Béhérien en respectant la disponibilité des voyelles dans la langue copte.
Même si la langue copte est encore utilisée dans les prières religieuses de certaines églises, avec la montée de l’islam en tant que religion dominante après 622 après Jésus-Christ, l’arabe devint la langue la plus couramment utilisée. Elle est considérée comme sacrée car on pense que c’est la langue qui a été utilisée pour révéler le Saint Coran.
L’arabe appartient aux langues afro-asiatiques. C’est actuellement la langue officielle d’environ 250 millions de musulmans d’Afrique et d’Asie. Cependant, l’arabe familier diffère dans ses dialectes et certains détails entre les différentes régions islamiques, bien que l’arabe familier soit la langue la plus courante de toutes les régions arabes.

A partir de ce sujet Afficher tout
Coffre à compartiments et couvercle orné d'un texte en hiératique
Coffre à compartiments et couvercle orné d'un texte en hiératique

Coffre / Boite / Coffret

Bloc contenant le nom du roi Sahourê
Bloc contenant le nom du roi Sahourê

Relief

Récipient doté de poignées et orné d'inscriptions en grec
Récipient doté de poignées et orné d'inscriptions en grec

Jarre

Etiquette du roi Djer
Etiquette du roi Djer

Etiquette de jarre

Fragment d'une statue comportant des inscriptions magiques
Fragment d'une statue comportant des inscriptions magiques

Statue

Papyrus funéraire de Te-net-wesret-en-per-nesu
Papyrus funéraire de Te-net-wesret-en-per-nesu

Papyrus

A propos de l'Egypte Eternelle Écran de veille de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
© Copyright 2005. Tous droits réservés.