Ma visite Ma collection Rechercher Aide
Langue : Atteindre
Version texte
Autres façons d'explorer :
Connexions Connexions
Carte Carte
Chronologie Chronologie
Multimédia Multimédia
Bibliothèque Bibliothèque
Sujets Sujets
Type Type
Sites et musées Sites et musées
Rechercher Rechercher
Sujets : Sujets : Hydrologie
Ingénierie > Hydrologie

Afin de s’assurer que leurs cultures étaient suffisamment alimentées en eau, les anciens Egyptiens mirent au point des façons de gérer la crue saisonnière du Nil, qui durait environ six mois. Pendant cette période, les terres cultivées étaient immergées. Les fermiers creusèrent donc des canaux d’irrigation et construisirent des bassins de récupération, créés en construisant de petites digues pour acheminer l’eau vers les terres que la crue n’atteignait pas. L’eau était également transportée dans des seaux suspendus à un bâton porté en travers du dos.
Le shadouf fut inventé pendant le Nouvel Empire. Il se composait d’un long bâton posé en équilibre sur un pilier ou un poteau horizontal ou bien suspendu à une structure en bois. Ce mât pouvait pivoter latéralement et de haut en bas. Il y avait un seau d’un côté et un contrepoids à l’autre extrémité. Un ouvrier tirait le mât vers le bas pour remplir le seau d’eau, puis le contrepoids soulevait l’eau jusque là où le seau pouvait être vidé dans un canal d’irrigation. Cela permettait d’irriguer des terres plus élevées et augmentait le volume de la récolte de céréales.
Un autre outil utilisé depuis l’antiquité est le saqiyya. Il se compose de nombreux petits pots le long d’une roue qui est fixée sur une branche. Une vache attachée à la branche fait tourner la branche qui fait tourner la roue. Les Gréco-Romains continuèrent à l’utiliser et il fut amélioré par les musulmans.
Au cours de son séjour à Alexandrie, l’érudit grec Archimède inventa le tanbour, également appelé "Vis d’Archimède." Le tanbour se compose de vis en bois entourées d’un disque niché. Lorsque le bas est placé dans l’eau et qu’on le fait pivoter, il fait monter l’eau à des niveaux plus élevés.
A l’époque ptolémaïque, les dirigeants collectaient des taxes sur les récoltes en se basant sur les niveaux de la crue. Afin de déterminer ces niveaux, les officiels utilisaient un outil portable appelé un nilomètre, probablement un long bâton rouge sur lequel différents niveaux étaient indiqués. Des temples dans lesquels étaient installés des nilomètres furent construits le long du Nil. Plus tard, les dirigeants romains s’intéressèrent à ces monuments, mais n’en construisirent aucun eux-mêmes.
Après la conquête islamique de l’Egypte, les rois et les sultans entreprirent de nombreux projets de construction de canaux, de chenaux et de barrages afin d’acheminer l’eau du Nil pour l’agriculture et comme eau potable. Lorsque le sultan Salah al-Sin construisit les murs autour du Caire, les toits furent utilisés comme canaux pour l’eau. Des tuyaux en poterie allaient de ces canaux à des résidences privées, distribuant l’eau dans les cuisines, les salles de bain et les cuvettes. Le sultan Al-Nasir Mohammad Ibn Qala'un construisit un aqueduc, une structure permettant de transporter une grande quantité d’eau coulante et quatre roues hydrauliques. Le Saqqa occupait un poste très en vue dans l’Egypte islamique. Le Saqqa était la personne responsable d’apporter l’eau des citernes vers les mosquées, les écoles et les fontaines publiques.
Tout comme les dirigeants gréco-romains avant eux, les dirigeants islamiques utilisèrent le niveau de la crue du Nil afin de déterminer les montants des taxes à collecter auprès des fermiers. Ils utilisèrent également des nilomètres et un employé installé sur l’île de Roda était chargé de consigner le niveau du nilomètre chaque jour.

A partir de ce sujet
La civilisation égyptienne et le Nil
La civilisation égyptienne et le Nil

Collection de 4 Articles

Irrigation et systèmes hydrauliques de l'Egypte
Irrigation et systèmes hydrauliques de l'Egypte

Collection de 2 Articles

Les industries scientifiques dans l'Egypte islamique
Les industries scientifiques dans l'Egypte islamique

Article

Théories et spéculations sur la construction de la grande pyramide
Théories et spéculations sur la construction de la grande pyramide

Article

       
A propos de l'Egypte Eternelle Écran de veille de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
© Copyright 2005. Tous droits réservés.