Passer la navigation

Langue :

English

Français

عربى
Español
Italiano

Liens :

Accueil Ma visite(Version complète) Ma collection(Version complète) Rechercher Glossaire Aide Version complète

Partenaires de l'Egypte Eternelle :

SCA CultNat IBM Corporation A propos de l'Egypte Eternelle Conditions d'utilisation Contactez-nous
L'industrie textile en Egypte

Collection de 10 Articles

Ecouter  

(requiert 

Flash

)

La création et l'exportation des textiles furent supervisées avec attention par les gouvernements à travers toute l'histoire de l'Egypte. Elles étaient considérées comme parties importantes de l'économie égyptienne. Par ailleurs, les procédés et les méthodes de fabrication des textiles ainsi que les matériaux utilisés connurent une amélioration progressive depuis l'Egypte ancienne jusqu'à l'époque islamique. Les villes commencèrent à se spécialiser dans certains types de tissus et l'industrie égyptienne du textile devint célèbre.

Envoyer cette collection d'articles à un ami Ajouter cette collection d'articles à ma collection
A propos de cette collection d'articles
Contenu Lire cette collection d'articles par ordre
Matériaux utilisés pour fabriquer des tissus dans l'Egypte ancienne

La majorité des textiles de l'Egypte ancienne étaient en lin, fibre textile obtenue à partir de la plante du même nom. Des textiles en laine de mouton, poils de chèvre, en fibres de palmier, en herbe et en roseaux ont également été trouvés.

Tissage des textiles dans l'Egypte ancienne

Une fois les fibres enlevées des plantes ou des animaux, elles étaient filées à l'aide d'un fuseau puis tissées en textile à l'aide d'une gamme de modèles de tissage.

Les ateliers textiles de l'Egypte ancienne

L'Egypte pharaonique était connue à travers le monde ancien pour son lin, généralement produit par les femmes dans des ateliers de tissage.

Contrôle ptolémaïque de l'industrie textile

Le gouvernement ptolémaïque supervisait l'industrie égyptienne du textile et frappait d'une taxe un pourcentage de la production des tissus et des étoffes.

Matériaux utilisés pour les textiles pendant la période ptolémaïque

Pendant la période ptolémaïque, les masses portaient des vêtements en lin, en laine et aussi en soie mais dans une moindre mesure.

Commerce des textiles au cours de la période islamique

L'industrie textile contribua fortement au commerce extérieur de l'Egypte. Des villes telles que Tanis et Alexandrie exportèrent des tissus dans tout l'empire byzantin et vers des pays européens aristocratiques.

Le contrôle du gouvernement islamique sur les textiles

L'industrie textile se développa au cours du Moyen Âge au moment où le gouvernement islamique fonda des usines publiques et privées, où il contrôla les matières premières et où il employa des fonctionnaires afin de veiller à ce que les textiles répondent aux critères de qualité.

Les villes islamiques connues pour leur production de lin

Le lin était l'un des matériaux les plus importants du secteur du textile. De nombreuses villes devinrent célèbres grâce à leurs styles uniques de production de lin.

La production de laine et de coton dans l'Egypte islamique

Au cours de la période islamique, la laine était considérée comme la deuxième matière brute la plus importante dans la fabrication de tissu après le lin. La production de coton était cependant limitée et ce dernier était peut-être mélangé au lin et à la laine.

Villes islamiques connues pour la soie

La soie devint le troisième matériau brut le plus populaire pour les textiles dans l'Egypte islamique après le lin et la laine. Plusieurs villes, tout spécialement Alexandrie, devinrent connues pour leurs textiles en soie.

Retour en haut de la page